Open de l’Industrie Bretagne 2017 : réservez le 19 octobre dans vos agendas !!

Après le succès des Rencontres industrielles de Bretagne organisées l’année dernière par le CDIB en partenariat avec le programme Industrie du Futur Bretagne, et à la demande des industriels présents, les organisateurs renouvellent l’exercice d’un événement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne. Une manifestation 100 % dirigeants, chargés d’affaires, acheteurs, BE, techniques, production …

 

Jeudi 19 octobre 2017

à Saint-Brieuc – Palais des Congrès de Brézillet

VENEZ RELEVER LES DÉFIS DE L’INDUSTRIE BRETONNE

Business / Industrie du Futur / Prospective & Stratégie / Financement

 

Un événement organisé par et pour les industriels bretons qui vous propose une journée tout-en-un :

  • Rendez-vous d’affaires BtoB entre industriels et avec des donneurs d’ordres
  • Conférences-débats,
  • Rencontres des acteurs économiques régionaux,
  • Découverte de l’Industrie du Futur…

Le programme

INSCRIPTION GRATUITE dès le 25 août

Via la plateforme dédiée à l’événement : www.b2match.eu/open-industrie-bretagne-2017

Revue de presse du 11/08/15 – Efficacité énergétique

Actualités Créativ

Titres du 17/07/15 au 11/08/15

  • Rénovation énergétique : Orpi veut accompagner ses clients
  • Plan Juncker: un fonds français dédié aux énergies renouvelables sélectionné
  • Loi de transition énergétique : 20 actions prioritaires
  • Étiquetage de l’efficacité énergétique : proposition de règlement

Rénovation énergétique : Orpi veut accompagner ses clients

Le réseau immobilier va doter ses agences d’un point conseil performance énergétique. Objectif ? Fournir à ses clients un accompagnement personnalisé en matière de rénovation.

http://www.batirama.com, le 09/06/15

Plan Juncker: un fonds français dédié aux énergies renouvelables sélectionné

La Banque européenne d’investissement a annoncé le 23 juillet qu’elle prenait une prise de participation de 50 millions d’euros dans le fonds d’investissement Capenergie 3. Une dizaine de projets français supplémentaires, notamment dans le logement et les infrastructures, devraient être présentés à l’Europe d’ici la fin de l’année dans le cadre du plan Juncker.

http://www.lemoniteur.fr, le 23/07/15

Loi de transition énergétique : 20 actions prioritaires

Alors que le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte a récemment été voté à l’Assemblée nationale, Ségolène Royal soulignait de son côté qu’avec cette loi, « la France devient exemplaire pour recevoir la Conférence de Paris sur le climat ».
Ce projet de loi doit aussi permettre de créer 100.000 emplois de la croissance verte.

Rénovation des logements, transports propres, tri des déchets, énergies renouvelables : retour sur les grands objectifs et les 20 actions concrètes lancées par la ministre.

http://www.enerzine.com, le 30/07/15

Étiquetage de l’efficacité énergétique : proposition de règlement

Le 15 juillet 2015, la Commission européenne a publié une proposition de règlement établissant un cadre pour l’étiquetage de l’efficacité énergétique et abrogeant la directive 2010/30/UE. Cette proposition envisage notamment d’autoriser l’utilisation d’étiquettes électroniques pour remplacer ou compléter l’étiquette énergétique matérielle.

Proposition de règlement établissant un cadre pour l’étiquetage de l’efficacité énergétique et abrogeant la directive 2010/30/UE, du 15 juillet 2015 ;
Fiche de procédure

Revue de presse du 16/06/15 – Efficacité énergétique

Actualités Créativ

Titres du 21/05/16 au 16/06/15

  • Le plan d’investissement de l’UE profitera à l’efficacité énergétique des logements en France
  • L’audit énergétique devient obligatoire pour les grands entreprises
  • Compteurs communicants : Cofely accélère sur le pilotage à distance des bâtiment
  • Nouvelle France industrielle : la stratégie environnementale de la seconde phase
  • Efficacité énergétique des bâtiments tertiaires : mesure, état des lieux et plan d’actions, les 3 conditions de réussite
  • Installation du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique

Le plan d’investissement de l’UE profitera à l’efficacité énergétique des logements en France

La Banque européenne d’investissement (BEI) cofinancera des investissements pour réduire les factures de chauffage des habitations privées en France, dans le cadre du futur grand plan d’investissement européen de 315 milliards d’euros.
« Un deuxième projet français soutenu par le plan Juncker, pour la rénovation énergétique de 40.000 logements! », s’est réjoui mercredi 20 mai dans un tweet le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron.

http://www.lemoniteur.fr, le 20/05/15

L’audit énergétique devient obligatoire pour les grands entreprises

D’ici le 5 décembre 2015, toute entreprise de plus de 250 salariés ou dont le chiffre d’affaires annuel excède 50 millions d’euros et le total de bilan dépasse 43 millions d’euros, doit réaliser un premier audit énergétique de ses activités.
Cet audit énergétique réglementaire permettra aux entreprises de mettre en évidence des gisements d’économies d’énergie et de déterminer les actions et les investissements à réaliser pour diminuer leurs coûts énergétiques.
http://www.techniques-ingenieur.fr, le 28/05/15

Compteurs communicants : Cofely accélère sur le pilotage à distance des bâtiment

Faute de technologies de télécommunication adaptées, la gestion à distance de la performance énergétique des bâtiments demeure coûteuse. Cofely Services ambitionne de se distinguer au moyen d’un accord avec l’entreprise Sigfox. L’accord porte sur le transport des données d’au moins 12 500 capteurs et compteurs déployés au cours des trois prochaines années. En cas de succès, il pourrait s’étendre jusqu’à 125 000 systèmes

http://www.lemoniteur.fr, le 01/06/15

Nouvelle France industrielle : la stratégie environnementale de la seconde phase

La seconde phase de la Nouvelle France industrielle a été lancée lundi 18 mai par le ministre de l’économie Emmanuel Macron. Quatre thématiques sur dix concernent l’environnement à savoir : les nouvelles ressources, la mobilité écologique, les transports de demain et enfin la ville durable.

http://www.actu-environnement.com, le 18/05/15

Efficacité énergétique des bâtiments tertiaires : mesure, état des lieux et plan d’actions, les 3 conditions de réussite

Eclairage pour l’Administration en vue de l’écriture de l’éventuel décret dont on se demande s’il sortira un jour, le deuxième rapport de suivi de la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires, présenté lundi 1er juin par le Plan Bâtiment Durable, montre un certain nombre de constantes dans les démarches de réduction des consommations.

http://www.lemoniteur.fr, le 02/06/15

Installation du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique

La ministre du Logement a annoncé, lundi 15 juin, l’installation du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique. L’instance a été créée par décret du 23 mars 2015.
Sa mission ? Limiter la création de nouvelles normes dans le bâtiment, apporter un éclairage dans la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques relatives à la construction de logements.
http://www.actu-environnement.com, le 16/06/15

Revue de presse du 20/05/15 – Efficacité énergétique

Actualités Créativ

Titres du 24/04/15 au 20/05/15

  • Prime Plus, un nouveau service en ligne d’accompagnement global pour la rénovation énergétique
  • Certificats d’économies d’énergie : solde des comptes de la 2e période
  • Veolia acquiert Altergis et veut sa part des services énergétiques en France
  • Efficacité énergétique : la Capeb et Sonepar France renouvellent leur partenariat
  • La rénovation énergétique favorise l’exposition au radon

Prime Plus, un nouveau service en ligne d’accompagnement global pour la rénovation énergétique

Lancé par GEO PLC, opérateur de la transition énergétique qui a notamment développé une quinzaine de plateformes web pour le compte de grandes surfaces de bricolage comme Leroy Merlin, Lapeyre, Brico Dépôt, Bricomarché ; des collectivités ; ou encore l’association de consommateurs CLCV, ce site a pour enjeu d’apporter deux services incontournables et indissociables : le financement et l’accompagnement des travaux de rénovation énergétique.

http://www.lemoniteur.fr, le 04/05/15

Certificats d’économies d’énergie : solde des comptes de la 2e période

Entre le début du dispositif des CEE en juillet 2006 et le 31 mars 2015, un total de 10 451 décisions a été délivré à 1 317 bénéficiaires, pour un volume de 690,2 TWh cumac, indique le dernier bilan du ministère de l’Énergie.

http://www.lemoniteur.fr, le 29/04/15

Veolia acquiert Altergis et veut sa part des services énergétiques en France

Le spécialiste de la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie Veolia a annoncé mercredi l’acquisition de la société française Altergis, marquant la volonté du groupe de se repositionner sur le secteur des services énergétiques en France.
http://www.romandie.com, le 06/05/15

Efficacité énergétique : la Capeb et Sonepar France renouvellent leur partenariat

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb) et Sonepar France, spécialiste de la distribution aux professionnels de matériel électrique et de services associées, poursuivent leur partenariat. Ce dernier vise à améliorer les connaissances des entreprises artisanales en efficacité énergétique et les accompagner dans leurs démarches pour obtenir la qualification RGE.

http://www.batiactu.com, le 07/05/15

 La rénovation énergétique favorise l’exposition au radon

Deuxième cause du cancer du poumon, avec quelque 2.000 décès chaque année, mais suscitant peu d’intérêt de la part des pouvoirs publics, le radon est pourtant un véritable fléau dans les bâtiments rénovés. C’est en substance le message qui sera délivré lors du 5e colloque Les Défis Bâtiment Santé*. Explications avec Suzanne Déoux, sa présidente.

http://www.batiactu.com, le 19/05/15

Revue de presse du 24/04/15 – Efficacité énergétique

 

Actualités Créativ

Titres du 07/03/15 au 24/04/15

  • Bruxelles va sévir contre les mauvais élèves de l’efficacité énergétique
  • Quand l’efficacité énergétique remet en selle les industriels
  • Le contrat de filière industrielle sur l’efficacité énergétique validé
  • Energies renouvelables: le rapport de l’Ademe est de sortie
  • Certificats d’économie d’énergie : Certinergy en veut plus pour lutter contre la précarité énergétique

 

Bruxelles va sévir contre les mauvais élèves de l’efficacité énergétique

 

Plus des deux tiers des pays européens n’ont pas transposé la directive sur l’efficacité énergétique dans leur législation nationale, s’exposant à des poursuites et des amendes de la part de la Commission européenne. La Commission a pour politique de ne pas communiquer quoi que ce soit avant l’annonce officielle des procédures d’infraction. L’exécutif a néanmoins indiqué son intention de sévir contre les États qui trainent des pieds pour appliquer correctement les lois européennes sur l’efficacité énergétique.

Pour aller plus loin : Le plan Juncker boude l’efficacité énergétique

http://www.euractiv.fr, le 26/03/15 

 

Quand l’efficacité énergétique remet en selle les industriels

 

En dix ans, malgré une baisse de 14 % de la production industrielle, la facture énergétique des entreprises françaises a augmenté de plus de 11 %. « C’est dire l’impact potentiel de mesures d’efficacité énergétique sur leur compétitivité », souligne le président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), Bruno Léchevin, qui a tenu il y a quelques jours à Marseille son colloque national Energie Industrie sur ce thème. L’Ademe a fait les comptes : en traquant le gaspillage, en investissant dans des équipements plus performants et en s’engageant dans des solutions innovantes, les industries françaises pourraient réaliser au total 19,6 % d’économies sur leur note d’ici à 2030.

http://www.lesechos.fr, le 20/03/15

 

Le contrat de filière industrielle sur l’efficacité énergétique validé

 

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron et la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal réunissaient jeudi 2 avril comité stratégique des éco-industries. Ils ont ont validé le le contrat de filière relatif à l’efficacité énergétique. Avec ce contrat, qui s’ajoute aux trois précédents validés fin 2013 sur la gestion de l’eau, le recyclage et les énergies renouvelables, les entreprises et les pouvoirs publics s’engagent à promouvoir la filière de l’efficacité énergétique, maillon essentiel de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

http://www.lemoniteur.fr, le 02/04/15

 

Energies renouvelables: le rapport de l’Ademe est de sortie

 

Pré-enterré par les autorités, le scénario tout-renouvelable de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a été publié par Médiapart. Il examine les conditions dans lesquelles la France pourrait produire l’intégralité de son courant avec des énergies vertes. Conclusion: c’est possible. Mais ce n’est pas donné.

http://www.journaldelenvironnement.net, le 08/04/15 

 

Certificats d’économie d’énergie : Certinergy en veut plus pour lutter contre la précarité énergétique

L’entreprise spécialisée dans l’efficacité énergétique et les certificats d’économie d’énergie, veut intensifier son programme de financement de travaux d’isolation des combles des logements des ménages défavorisés, en passant de 3.000 réalisés en 2014 à au moins 10.000 en 2015.

http://www.lemoniteur.fr, le 23/04/15

 

Revue de Presse du 06/03/15 – Efficacité énergétique

Actualités Créativ

Titres du 17/02/15 au 06/03/15

  • La France se dote d’une nouvelle Stratégie nationale pour la transition écologique
  • Autoconsommation d’électricité renouvelable: c’est (presque) parti
  • L’énergie au service de la performance
  • Transition énergétique : les points du projet de loi qui font (encore) débat
  • Rénovation énergétique des logements : les aides financières pour 2015

La France se dote d’une nouvelle Stratégie nationale pour la transition écologique

La Stratégie nationale 2015-2020 engage la transition (agro)écologique et énergétique, déclinée dans plusieurs lois, et prône un nouveau modèle économique et social. Elle réaffirme l’opposition de la France aux OGM et aux gaz de schiste.

Le Gouvernement a adopté le 4 février en conseil des ministres la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD) 2015-2020. Elle succède à la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) 2010-2013, adoptée en juillet 2010, et fixe un « nouveau cap » en la matière, souligne le ministère de l’Ecologie. En 2013, le Commissariat général au développement durable (CGDD) dressait un bilan mitigé de la précédente Stratégie.

http://www.actu-environnement.com, le 06/02/15

Autoconsommation d’électricité renouvelable: c’est (presque) parti

Après un bon semestre de maturation, le ministère de l’écologie a mis en ligne, jeudi 12 février, son rapport sur l’autoconsommation d’électricité et l’autoproduction d’électricité renouvelable. Le sujet ne date pas d’hier. C’est en octobre 2013 que le gouvernement a lancé la réflexion pour identifier les enjeux ou les opportunités liés à l’autoconsommation et l’autoproduction: intégration au réseau électrique, impact sur le système électrique, stockage. Sans oublier les modèles économiques et les dispositifs de soutien à mettre en place.

http://www.journaldelenvironnement.net, le 13/03/15

L’énergie au service de la performance

Les industriels devront désormais auditer leur consommation d’énergie. Un virage qui donne de l’élan à l’efficacité énergétique.
Et si l’industrie s’emparait de l’efficacité énergétique en 2015 ? Certes, les industriels ont déjà réduit leur intensité énergétique de 11,1 % entre 2001 et 2012, essentiellement en améliorant leurs processus technologiques (à 87 %), selon le Commissariat général au développement durable. Mais l’industrie représente encore un vaste gisement d’économie d’énergie. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) estime qu’une réduction de 20 % de son intensité énergétique est possible d’ici à 2030. Volontairement ou sous la contrainte, les industriels pourraient passer à la vitesse supérieure dès cette année. « Nous sommes dans une phase charnière, estime Sylvie Padilla, chef du service entreprises et écotechnologies de l’Ademe. Beaucoup d’outils commencent à trouver leur cohérence et à être reconnus. » L’obligation d’audit, instaurée par décret fin 2014, est l’un d’entre eux.
http://www.usinenouvelle.com, le 12/02/15

Transition énergétique : les points du projet de loi qui font (encore) débat

Après avoir fait l’objet d’un vote solennel le 3 mars au Sénat, le projet de loi sur la transition énergétique passera le 10 mars en commission mixte paritaire (7 députés, 7 sénateurs) afin de trouver une version commune. En cas d’échec, l’Assemblée nationale aura le dernier mot, avant un vote définitif en mai ou juin. Dans cette quête de compromis, plusieurs points importants restent en suspens.
http://www.localtis.info, le 05/03/15

Rénovation énergétique des logements : les aides financières pour 2015

Alors que le gouvernement s’est engagé dans la rénovation de 500.000 logements par an d’ici 2017, l’Agence de la maîtrise de l’énergie et de l’environnement (Ademe) a rappelé le 4 mars qu’un guide présentant les différentes aides financières pour ces travaux était disponible. Il prend en compte les dernières modifications au 1er janvier 2015.

http://www.actu-environnement.com, le 06/03/15

Revue de presse du 17/02/15 – Efficacité énergétique

Titres du 28/01/15 au 16/02/15

  • CEE : Certinergy et UP s’allient pour proposer Certinergy Solutions pour le secteur industriel
  • Nantes. Delta fait le pari des bureaux autonomes en énergie
  • Onze innovations qui concilient efficacité énergétique et baisse des coûts de construction
  • La rénovation thermique des logements : quels enjeux, quelles solutions ?
  • Rapport sur l’autoconsommation et l’autoproduction de l’électricité renouvelable

 

 

CEE : Certinergy et UP s’allient pour proposer Certinergy Solutions pour le secteur industriel

Le 29 janvier, Certinergy, entreprise spécialisée dans le conseil en économies d’énergie et structure collective dans le cadre du dispositif des CEE, et Utilities Performance (UP), bureau d’études et d’ingénierie, ont annoncé leur rapprochement sous la bannière du groupe Certinergy.
L’objectif de cette alliance vise à renforcer la présence de Certinergy dans le secteur industriel qui représente 1/3 des CEE récupérés par le groupe, avec la création d’une nouvelle entité Certinergy Solutions.

http://www.lemoniteur.fr, le 29/01/15

Nantes. Delta fait le pari des bureaux autonomes en énergie

Spécialisée dans l’immobilier d’entreprise, la PME nantaise Delta veut construire un bâtiment de 4.400¬m² autonome en énergie. Un investissement de 8,5¬ millions d’euros.
Le défi du dirigeant nantais : réussir à débrancher le bâtiment du réseau EDF, tout en restant compétitif sur le plan économique.

http://www.lejournaldesentreprises.com, le 02/01/15

Onze innovations qui concilient efficacité énergétique et baisse des coûts de construction

Dans une enquête « Bâtiment et innovations », l’AIMCC (association des industries de produits de construction) présente onze solutions techniques et produits développés par des industriels, qui permettent de construire des bâtiments plus performants et à meilleur coût.

http://www.lemoniteur.fr, le 05/02/15

La rénovation thermique des logements : quels enjeux, quelles solutions ?

Le secteur du bâtiment est l’un des principaux secteurs contributeurs à la consommation énergétique et aux émissions de gaz à effet de serre en France. Les bâtiments résidentiels sont ainsi responsables de 30 % de la consommation énergétique finale et de 16 % des émissions de gaz à effet de serre et constituent un axe structurant de la stratégie énergétique et environnementale française, comme en témoigne l’objectif que la France s’est fixé de réduire les consommations d’énergie du parc des bâtiments existants d’au moins 38 % d’ici 2020.

http://www.developpement-durable.gouv.fr, le 05/02/15

Rapport sur l’autoconsommation et l’autoproduction de l’électricité renouvelable

Le ministère de l’écologie a publié le 12 février, les conclusions des travaux menés au niveau national sur l’autoconsommation de l’électricité renouvelable, dans son rapport de synthèse intitulé « Rapport_autoconsommation.pdf ». La publication de ce rapport avait été annoncée par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, lors de la présentation du grand chantier sur cette question, avec les cinq axes de travail pour soutenir le développement des énergies renouvelables.

http://www.developpement-durable.gouv.fr, le 12/02/15

Revue de presse du 28/01/15 – Efficacité énergétique

Titres du 04/12/14 au 28/01/15

  • Dispositif CEE : top départ pour la 3ème période grâce à la publication des 2 derniers textes attendus
  • CEE : les nouveautés de la 3e période
  • Saint-Gobain investit dans Qivivo, un thermostat connecté « made in France »
  • Vulnérabilité énergétique: les ménages ruraux les plus touchés
  • Schneider Electric lance un smartgrid dans la métropole de Rennes

 

Dispositif CEE : top départ pour la 3ème période grâce à la publication des 2 derniers textes attendus

On n’attendait plus qu’eux. Le décret « obligations » qui officialise le lancement de la 3ème période du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) et l’arrêté qui définit les modalités d’application, tous deux datés du 29 décembre, ont été publiés au JO du 31 décembre.

Décret no 2014-1668 du 29 décembre 2014 relatif aux obligations de la troisième période du dispositif des certificats d’économies d’énergie : http://www.lemoniteur.fr/media/FICHIER/2014/12/31/FICHIER_20141231_26862336.pdf

Arrêté du 29 décembre relatif aux modalités d’application de la 3ème période du dispositif des CEE. : http://www.lemoniteur.fr/media/FICHIER/2014/12/31/FICHIER_20141231_26862337.pdf

http://www.lemoniteur.fr, le 31/12/14


CEE : les nouveautés de la 3e période

La troisième période du dispositif des certificats d’économies d’énergies en cours depuis le 1er janvier dispose de quelques nouveautés par rapport aux deux périodes précédentes. Tour d’horizon.

Le nouvel objectif d’économies de 700 TWh cumac à réaliser sur les trois prochaines années se répartit de manière différente entre les types d’énergie par rapport à la période précédente. Le secteur du carburant est clairement sollicité. Autre nouveauté : le principe de la franchise a été étendu à toutes les énergies : seules les ventes au-delà d’un certain seuil sont soumises à obligation. Pour chaque énergie vendue au-delà du seuil, l’obligé peut déléguer son obligation à un prestataire partiellement ou totalement. Mais en cas de défaillance du délégataire, l’obligation revient au délégant.

http://www.actu-environnement.com, le 05/01/15


Saint-Gobain investit dans Qivivo, un thermostat connecté « made in France »

Le 13 janvier, la start-up nantaise Qivivo a annoncé une levée de fonds de 900 000 euros, notamment auprès de l’industriel français Saint-Gobain. Le groupe spécialiste de l’habitat surfe ainsi sur une tendance de fond : la maîtrise de la consommation énergétique grâce aux objets connectés.

http://www.lemoniteur.fr, le 13/01/15


Vulnérabilité énergétique : les ménages ruraux les plus touchés

Selon l’Insee, dans une étude publiée jeudi 8 janvier, 4 millions de ménages français, soit 14,6% de la population, sont en situation de vulnérabilité énergétique.
Trois mois après l’étude publiée par l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), c’est au tour de l’Insee de tirer la sonnette d’alarme sur la situation énergétique des ménages français. L’institut de statistiques estime à 5,9 millions le nombre de ménages français en situation de vulnérabilité énergétique.

http://www.lemoniteur.fr, le 08/01/15


Schneider Electric lance un smartgrid dans la métropole de Rennes

Rennes Métropole, la Ville de Bruz, Schneider Electric, Ecoorigin et ERDF lancent l’étude de faisabilité d’un projet commun intitulé « RennesGrid », qui expérimentera le pilotage énergétique de la Zac de Ker Lann, située sur la commune de Bruz (au sud-ouest de Rennes), « pour qu’elle utilise de manière optimale les énergies locales et devienne plus indépendante des énergies carbonées ».

http://www.immoweek.fr, le 27/01/15

Revue de presse du 04/12/14 – Efficacité énergétique

Titres du 21/11/14 au 04/12/14

  • Veolia et IBM s’allient dans la « smart water »
  • Legrand et Schneider veulent imposer les compteurs d’énergie dans le salon
  • CEE : un meilleur ciblage des opérations éligibles est nécessaire
  • La consommation énergétique du parc tertiaire commence à diminuer
  • Rénovation énergétique : la filière amont s’organise pour une montée en puissance

 

Veolia et IBM s’allient dans la « smart water »

Avec le pilotage en temps réel des réseaux, l’eau devient high-tech. Face à l’offre de SSII, les industriels s’organisent.
Veolia et IBM ont annoncé, hier, à Barcelone, à l’occasion du Salon mondial Smart City Expo, un partenariat dans ce qu’il est convenu d’appeler la « smart water », l’eau intelligente. L’israélien TaKaDu, SSII pionnière de la « smart water », vient pour sa part de remporter un nouveau contrat, pour gérer les réseaux d’eau de la compagnie brésilienne Aegea. Il devrait en annoncer un autre, de taille, la semaine prochaine.

www.lesechos.fr, le21/11/14

 

Legrand et Schneider veulent imposer les compteurs d’énergie dans le salon

Surfer sur les marchés de la transition énergétique : c’est l’ambition de Legrand et Schneider. Les deux industriels ont lancé des appareils permettant de contrôler et d’adapter soi-même sa consommation domestique. « C’est la brique indispensable pour faire progresser la transition énergétique », explique Philippe Prévost, responsable recherche efficacité énergétique chez Legrand. De 10 à 25 % d’économies ont été observés chez les foyers équipés de ces appareils, selon les deux acteurs..

www.lesechos.fr, le 18/11/14

 

CEE : un meilleur ciblage des opérations éligibles est nécessaire

Les certificats d’économie d’énergie ont eu un impact faible sur les consommations d’énergie. Un rapport préconise de tester dès 2015 un meilleur ciblage de ce dispositif sur les bâtiments les plus énergivores et les travaux les plus efficaces.
Insuffisamment ciblés, les certificats d’économie d’énergie (CEE) seraient moins efficaces qu’attendu, estime un rapport, publié le 21 novembre par le CGEDD, le CGEIET et l’IGF.
Mandatée en février dernier par les ministres de l’Ecologie et de l’Economie, cette mission dresse un constat sévère. Alors que la France mise à 90% sur les CEE pour atteindre ses objectifs d’économie d’énergie (1,5% par an), la mission alerte sur le décalage entre les économies attendues et les gains effectifs.

www.actu-environnement.com, le 25/11/14

 

La consommation énergétique du parc tertiaire commence à diminuer

L’Observatoire de l’Immobilier Durable a collecté les données techniques et environnementales de 5000 bâtiments représentant une surface de plus de 15 millions de m² afin d’offrir au marché de l’immobilier des indicateurs sur l’évolution de la performance énergétique et environnementale du parc tertiaire français. Les résultats confirment une baisse des consommations énergétique mais il reste du travail.

http://www.lemoniteur.fr, le 03/12/14

 

Rénovation énergétique : la filière amont s’organise pour une montée en puissance

Les acteurs réunis dans le cadre du plan rénovation de la Nouvelle France industrielle poursuivent leurs travaux au sein du Cercle Promodul. Leurs priorités d’actions : la formation, la mise en œuvre du passeport énergétique et la rénovation 3.0.

En juin dernier, dans le cadre de la Nouvelle France industrielle, le gouvernement validait la feuille de route du groupe de travail sur la rénovation thermique des bâtiments. L’objectif : structurer la filière pour répondre à l’objectif gouvernemental de rénover 500.000 logements par an d’ici 2017. Plusieurs pistent avaient alors été présentées afin d’accroître le rythme de réhabilitation des bâtiments et diminuer les coûts de ces travaux.

http://www.actu-environnement.com, le 03/12/14

Revue de presse du 20/11/14 – Efficacité énergétique

Titres du 28/10/14 au 20/11/14

  • Réseaux électriques intelligents : ErDF et Schneider Electric consolident leur partenariat
  • L’affichage des consommations énergétiques changera-t-il vraiment le comportement des ménages ?
  • Appel à projets de R&D sur la production, la gestion et l’utilisation efficaces de l’énergie
  • Immeubles de bureaux : 22% d’économies d’énergie peuvent être réalisées
  • Le marché de la rénovation thermique repartira en 2015

Réseaux électriques intelligents : ErDF et Schneider Electric consolident leur partenariat

En développant un système de gestion de la flexibilité du réseau électrique, ERDF et Schneider Electric démontrent leur engagement dans l’essor des réseaux électriques intelligents.
Dans le cadre d’un partenariat initié il y a un plus d’un an, ErDF et Schneider Electric se sont associés pour développer et expérimenter des équipements et solutions logicielles innovantes dans les domaines de la conduite et de la flexibilité des réseaux HTA et BT, ainsi que dans la conception et le monitoring des postes du futur, pour faciliter le développement des énergies renouvelables.
L’intégration croissante d’énergies renouvelables variables ainsi que les opérations d’effacement de consommation initiées par des opérateurs d’effacement peuvent, en effet, avoir des impacts techniques importants sur le pilotage par ErDF du réseau électrique, engendrant des surcoûts pour le transport et la distribution. Pour répondre aux besoins de gestion d’équilibre et de capacité du réseau, il est donc nécessaire de déployer de nouvelles technologies d’information et de gestion active des ressources.

http://www.lemoniteur.fr, le 05/11/14

 

L’affichage des consommations énergétiques changera-t-il vraiment le comportement des ménages ?

Piloté par le groupe Legrand et l’université d’Orléans, le projet AffichEco étudie le comportement de 25 familles qui visualisent leur consommation énergétique en temps réel.
La transition énergétique est aussi une affaire de comportement. Les ménages ont un rôle essentiel à jouer. C’est ce que démontre le projet AffichEco, piloté par le groupe Legrand et le pôle Capteurs de l’université d’Orléans (Loiret), qui étudie la modification du comportement des ménages induit par l’affichage de leurs consommations énergétiques en temps réel et par postes : chauffage, eau chaude sanitaire, prises électriques.

http://www.lemoniteur.fr, le 13/11/14

 

Appel à projets de R&D sur la production, la gestion et l’utilisation efficaces de l’énergie

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a lancé un nouvel appel à projets pluriannuel de recherche « Énergie durable : production, gestion et utilisation efficaces ». Il s’adresse aux acteurs publics et privés de recherche et est ouvert jusqu’au 5 décembre 2014.
Trois axes sont retenus : la production d’énergie à partir de sources renouvelables ou de déchets, les technologies et opérations qui visent la réduction de la consommation énergétique et l’amélioration de la gestion de l’énergie, et l’exploitation de réseaux et de systèmes énergétiques intelligents et de leur environnement.
Le stockage et la gestion de l’énergie, les procédés industriels, l’urbanisme et l’électro-mobilité font partie des projets de recherche visés par l’appel à projets, précise l’Ademe.
• Date limite de dépôt du dossier : 5 décembre 2014 à 14h00.
Lien : http://appelsaprojets.ademe.fr/aap/APREnergie2014-65-1

 

Immeubles de bureaux : 22% d’économies d’énergie peuvent être réalisées

Une enquête du bureau d’études Manexi met en avant les consommations intempestives et permanentes d’éclairage, de bureautique, de ventilateurs et de chauffage dans les immeubles de bureau.

4,60 euros par mètre carré et par an. C’est l’estimation d’économies potentielles dans les immeubles de bureaux, selon une enquête sur ce sujet réalisée pour la deuxième année consécutive par Manexi, bureau d’études techniques dans le secteur du bâtiment. Elle est cette année enrichie de retours d’expérience d’acteurs majeurs de l’immobilier et s’intéresse de près aux résultats des instrumentations réalisés au cours d’audits énergétiques, afin de d’analyser les fonctionnements – et dysfonctionnements – des principaux équipements : éclairage, bureautique, ventilo-convecteurs, centrales de traitement d’air, sur lesquels d’importantes économies sont possibles.

http://www.lemoniteur.fr, le 17/11/14

 

Le marché de la rénovation thermique repartira en 2015

Certes, et malgré des fondamentaux porteurs, la croissance sera encore limitée en 2014 (+2% en valeur) mais elle tranchera avec la morosité de l’ensemble du secteur du bâtiment. En fait, il faudra attendre 2015 pour que les conditions d’une reprise plus franche du marché soient réunies, avec une progression de 6% à 10,5 milliards d’euros, selon les prévisions des experts de Xerfi.

http://www.batirama.com, le 17/11/14