Actualités Créativ

Revue de presse du 24/04/15 – Qualité de l’air intérieur

Titres du 26/03/15 au 24/04/15

  • Des matériaux respectueux pour un intérieur sain
  • L’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur
  • Détection du formaldéhyde : la start-up Ethera distinguée
  • Dépoussiérons l’air intérieur des salles de classe
  • Premier rapport sur la qualité de l’air intérieur à Beijing

Des matériaux respectueux pour un intérieur sain

La santé des usagers d’un bâtiment est impactée par la qualité de l’air qu’ils respirent dans les espaces clos où ilspassent 85% de leur temps (8 000 à 12 000 litres d’air par jour). Améliorer la qualité de l’air intérieur (QAI) passe par un renouvellement suffisant d’air de bonne qualité, mais aussi par le choix de matériaux émettant peu de polluants, voire de produits réduisant ces composés organiques volatils (COV) nocifs.
Les fabricants innovent, notamment en proposant des produits issus de la chimie verte pour remplacer les dérivés pétroliers. Cette démarche est née il y a quelques années, encouragée par le Grenelle En-vironnement, mais aussipar l’exemple des autres pays (labels étrangers) et par la sensibilisation des populations aux questionsd’environnement et de santé publique.

http://www.batirama.com, le 20/03/15

L’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur

Nous venons de connaître des records historiques de pollution atmosphérique. Tous les médias ont consacré pendant près d’une semaine des dizaines d’articles et de reportages à ce phénomène, très préjudiciable pour la santé de millions de personnes. En effet, de nombreuses études montrent que cette pollution aiguë aggrave en particulier la santé des personnes fragilisées sur le plan respiratoire, et lorsqu’elle est chronique, est cause de morts prématurées. Les autorités se sont mobilisées, à juste titre, et ont finalement décidé après un temps d’hésitation, l’alternance de la circulation.
Une autre menace, beaucoup plus sournoise, touche quotidiennement des millions de personnes: la pollution intérieure. Qui sait pourtant que l’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué (1) que l’air extérieur avec des répercussions sur la santé probablement tout aussi sérieuses?

http://www.huffingtonpost.fr, le 02/14/15

 

Détection du formaldéhyde : la start-up Ethera distinguée

Spécialiste du diagnostic de la pollution de l’air intérieur, la start-up Ethera reçoit la déclaration ETV (Environmental Technology Verification) pour sa technologie Profil’Air dynamic de mesure du formaldéhyde atmosphérique. De quoi préparer son développement à l’international.

http://www.info.expoprotection.com, le 10/04/15

 

Dépoussiérons l’air intérieur des salles de classe

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur(QAI), rien de mieux qu’un bon système de filtration et d’épuration. Du moins, c’est ce que l’on croyait jusque-là. Aujourd’hui, une étude vient corroborer scientifiquement les liens entre niveau de filtration et concentration en particules de poussières.

http://www.journaldelenvironnement.net, le 13/04/15

 

Premier rapport sur la qualité de l’air intérieur à Beijing

L’université Qinghua vient de publier le premier rapport de recherche sur les PM2,5 (air intérieur) indiquant une lecture de qualité moyenne de « pollution lumineuse » dans la capitale.
Bien que l’air intérieur soit plus propre que l’extérieur, les spécialistes suggèrent à la population de faire plus attention à la qualité de l’air intérieur, car les personnes passent généralement près de 20 heures par jour à la maison ou dans les bureaux. Cela signifie qu’environ 80% des particules PM 2,5 inhalées proviennent de sites intérieurs.

http://french.peopledaily.com.cn, le 24/04/15