Revue de presse du 25/03/15 – Qualité de l’air intérieur

Actualités Créativ

Titres du 13/03/15 au 25/03/15

  • Air intérieur: mieux vaut être vieux retraité que jeune écolier
  • Musée Picasso : traitement de l’air pour mieux conserver les œuvres
  • Une école primaire de la Haute-Vienne fermée à cause du radon
  • Vers une prise en compte européenne de la qualité de l’air intérieur ?
  • VENTILAIRSEC : La solution pour la qualité de l’air intérieur

Air intérieur: mieux vaut être vieux retraité que jeune écolier

En matière de qualité de l’air, les écoliers de l’Union européenne (UE) sont bien mal lotis, révèlent de premiers résultats du projet Sinphonie rendus publics mercredi 11 mars. Nombre d’entre eux sont exposés à plusieurs polluants bien au-delà des normes, au risque d’engendrer des problèmes respiratoires, voire des troubles de la concentration.

http://www.journaldelenvironnement.net, le 12/03/15

Musée Picasso : traitement de l’air pour mieux conserver les œuvres

Dans le quartier du Marais à Paris, l’Hôtel Salé qui héberge le musée Picasso, a fait l’objet d’une rénovation considérable. L’occasion de retravailler sur la qualité de l’air intérieur. Un enjeu de taille pour la conservation des œuvres.

http://www.lemoniteur.fr, le 18/03/15

Une école primaire de la Haute-Vienne fermée à cause du radon

Les 42 élèves d’une école primaire de Saint-Symphorien-sur-Couze (Haute-Vienne) ont dû abandonner leurs salles de classe à cause d’un taux élevé de radon. Par précaution, ils ont rejoint, le 16 mars, l’école de Saint-Pardoux, située à 3 kilomètres. Des tests, réalisés au cours de l’hiver à la demande du maire, ont révélé un taux de radon de 1.000 becquerels par mètre cube, largement supérieur au plafond de 400 Bq/m3 recommandé par l’Agence régionale de santé (ARS). Ce niveau élevé a été observé dans toutes les salles de classe ainsi que dans la salle des fêtes de cette commune de 236 habitants.

http://www.journaldelenvironnement.net, le 17/03/15

Vers une prise en compte européenne de la qualité de l’air intérieur ?

Selon une étude menée par le think tank européen Building performance institute Europe (BPIE) à travers huit pays de l’Union européenne, adopter des réglementations qui prennent en compte à la fois la qualité de l’air intérieur, le confort thermique et la lumière naturelle dans les bâtiments améliorera la santé des occupants. Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) en 2012, 99 000 décès étaient liés à la pollution de l’air intérieur dans les pays développés. Ce chiffre est repris dans le rapport publié le 19 mars 2015 par le groupe de réflexion européen « Building performance institute Europe » (BPIE). Intitulé « Air intérieur, confort thermique et lumière naturelle », le document compare les réglementations et les bonnes pratiques de huit pays européens : Allemagne, Belgique, Danemark, France, Italie, Pologne, Royaume-Uni et Suède.

Pour consulter l’intégralité du rapport, disponible en anglais uniquement, cliquez ici.

http://www.lemoniteur.fr, le 20/03/15

VENTILAIRSEC : La solution pour la qualité de l’air intérieur

VENTILAIRSEC, spécialiste et précurseur de la VMI® (Ventilation Mécanique par Insufflation®) depuis 1986, s’investit dans le grand défi de la ventilation en associant deux mondes qui s’opposent : la qualité de l’air pour notre santé et un bon bilan énergétique.

http://www.dkomaison.com, le 24/03/15