Actualités Créativ

Revue de presse du 20/11/14 – Efficacité énergétique

Titres du 28/10/14 au 20/11/14

  • Réseaux électriques intelligents : ErDF et Schneider Electric consolident leur partenariat
  • L’affichage des consommations énergétiques changera-t-il vraiment le comportement des ménages ?
  • Appel à projets de R&D sur la production, la gestion et l’utilisation efficaces de l’énergie
  • Immeubles de bureaux : 22% d’économies d’énergie peuvent être réalisées
  • Le marché de la rénovation thermique repartira en 2015

Réseaux électriques intelligents : ErDF et Schneider Electric consolident leur partenariat

En développant un système de gestion de la flexibilité du réseau électrique, ERDF et Schneider Electric démontrent leur engagement dans l’essor des réseaux électriques intelligents.
Dans le cadre d’un partenariat initié il y a un plus d’un an, ErDF et Schneider Electric se sont associés pour développer et expérimenter des équipements et solutions logicielles innovantes dans les domaines de la conduite et de la flexibilité des réseaux HTA et BT, ainsi que dans la conception et le monitoring des postes du futur, pour faciliter le développement des énergies renouvelables.
L’intégration croissante d’énergies renouvelables variables ainsi que les opérations d’effacement de consommation initiées par des opérateurs d’effacement peuvent, en effet, avoir des impacts techniques importants sur le pilotage par ErDF du réseau électrique, engendrant des surcoûts pour le transport et la distribution. Pour répondre aux besoins de gestion d’équilibre et de capacité du réseau, il est donc nécessaire de déployer de nouvelles technologies d’information et de gestion active des ressources.

http://www.lemoniteur.fr, le 05/11/14

 

L’affichage des consommations énergétiques changera-t-il vraiment le comportement des ménages ?

Piloté par le groupe Legrand et l’université d’Orléans, le projet AffichEco étudie le comportement de 25 familles qui visualisent leur consommation énergétique en temps réel.
La transition énergétique est aussi une affaire de comportement. Les ménages ont un rôle essentiel à jouer. C’est ce que démontre le projet AffichEco, piloté par le groupe Legrand et le pôle Capteurs de l’université d’Orléans (Loiret), qui étudie la modification du comportement des ménages induit par l’affichage de leurs consommations énergétiques en temps réel et par postes : chauffage, eau chaude sanitaire, prises électriques.

http://www.lemoniteur.fr, le 13/11/14

 

Appel à projets de R&D sur la production, la gestion et l’utilisation efficaces de l’énergie

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a lancé un nouvel appel à projets pluriannuel de recherche « Énergie durable : production, gestion et utilisation efficaces ». Il s’adresse aux acteurs publics et privés de recherche et est ouvert jusqu’au 5 décembre 2014.
Trois axes sont retenus : la production d’énergie à partir de sources renouvelables ou de déchets, les technologies et opérations qui visent la réduction de la consommation énergétique et l’amélioration de la gestion de l’énergie, et l’exploitation de réseaux et de systèmes énergétiques intelligents et de leur environnement.
Le stockage et la gestion de l’énergie, les procédés industriels, l’urbanisme et l’électro-mobilité font partie des projets de recherche visés par l’appel à projets, précise l’Ademe.
• Date limite de dépôt du dossier : 5 décembre 2014 à 14h00.
Lien : http://appelsaprojets.ademe.fr/aap/APREnergie2014-65-1

 

Immeubles de bureaux : 22% d’économies d’énergie peuvent être réalisées

Une enquête du bureau d’études Manexi met en avant les consommations intempestives et permanentes d’éclairage, de bureautique, de ventilateurs et de chauffage dans les immeubles de bureau.

4,60 euros par mètre carré et par an. C’est l’estimation d’économies potentielles dans les immeubles de bureaux, selon une enquête sur ce sujet réalisée pour la deuxième année consécutive par Manexi, bureau d’études techniques dans le secteur du bâtiment. Elle est cette année enrichie de retours d’expérience d’acteurs majeurs de l’immobilier et s’intéresse de près aux résultats des instrumentations réalisés au cours d’audits énergétiques, afin de d’analyser les fonctionnements – et dysfonctionnements – des principaux équipements : éclairage, bureautique, ventilo-convecteurs, centrales de traitement d’air, sur lesquels d’importantes économies sont possibles.

http://www.lemoniteur.fr, le 17/11/14

 

Le marché de la rénovation thermique repartira en 2015

Certes, et malgré des fondamentaux porteurs, la croissance sera encore limitée en 2014 (+2% en valeur) mais elle tranchera avec la morosité de l’ensemble du secteur du bâtiment. En fait, il faudra attendre 2015 pour que les conditions d’une reprise plus franche du marché soient réunies, avec une progression de 6% à 10,5 milliards d’euros, selon les prévisions des experts de Xerfi.

http://www.batirama.com, le 17/11/14